« Quartiers brodés » est un projet artistique collectif itinérant autour d'espaces géographiques brodés sur des toiles de grand format, que j'ai développé à partir de 2018.

 

Aujourd'hui, il se déploie en différentes oeuvres collectives réalisées chacune petit à petit le temps de dizaines d'ateliers où tout le monde est le bienvenu (gratuitement), sans prérequis dans le domaine.

 

A ce jour, trois œuvres existent en parallèle (chacune mesure entre 5 et 8m2) :

  • "Quartiers brodés - Saint-Gilles" : 60 ateliers entre août 2018 et avril 2019 un peu partout dans la commune (associations, écoles de devoirs, parcs, CPAS, bars branchés, café social, centre d’expression et de créativité, prison...) et au-delà (Musées royaux d'Art et d'Histoire, Point Culture), 520 participant·e·s, avec le soutien de la Commune de Saint-Gilles, et en particulier la Maison Eco, le Contrat de Quartier Durable Parvis-Morichar, ainsi que le Service des affaires néerlandophones de la commune.

  • "Quartiers brodés - Parc de Bruxelles", avec le soutien de la Ville de Bruxelles, notamment dans le cadre du Vaux-Hall Summer.

  • "Quartiers brodés - Traces d'histoires", à l'attention de Mineurs étrangers non accompagnés, en collaboration avec le Service droit des jeunes de Bruxelles et la Plateforme Mineurs en exil, grâce au soutien du Fonds Houtman et de l'Aide à la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

L'objectif principal du projet est de favoriser le bien-être individuellement et collectivement par un tissage de liens qui s’appuie sur une valorisation de l’inclusion, de la participation, de la solidarité et autant que possible le recyclage des matériaux.

Chaque atelier est l'occasion de faire émerger beaucoup de choses, à la fois sur les oeuvres elles-mêmes, entre les participant·e·s qui souvent ne se connaissent pas, et dans les sensations et les silences. Le tout petit (une perle ajoutée par l’un ou l’autre a parfois symbolisé une maison voire une famille, un individu ou un événement) cotoîe l’infiniment grand (les souvenirs partagés par les uns, les projets des autres, ces cultures qui pratiquent la broderie…).

Coline Sauvand, illustratrice, a réalisé une chronique de "Quartiers brodés - Saint-Gilles" sous la forme de "dessins live", parfois commentés, et dans tous les cas très poétiques (environ 60).

Le processus importe autant que le résultat final. En cours de projet, il arrive que ces oeuvres collectives soient exposées. "Quartiers brodés - Saint-Gilles" sera bientôt finalisée (le 60ème atelier est celui dit des confiné·e·s, autrement dit il est possible d'y participer à distance ; n'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations). Elle sera exposée à La Recyclerie dans le cadre du prochain Parcours d'Artistes de Saint-Gilles. "Quartiers brodés - Traces d'histoires" sera exposée en cours de projet chez Pierre Papier Ciseaux, également dans le cadre de Parcours.