« Culottes parlottes » est l'un de mes projets artistiques participatifs tout public, mené pour sa part depuis l’été 2019. Il se décline en ateliers créatifs et expositions. Les participant·e·s sont invité·e·s à utiliser l’objet et la forme « culotte » à des fins d’expression personnelle, et donc comme espace intime poétique, et/ou comme support de revendication d’égalité de genre et de visibilité des vulnérabilités. Tous les médias sont les bienvenus (broderie, dessin, tricot, collage, sculpture, photographie, écriture…). Des expositions collectives rassemblant toutes les pièces sont organisées (deux sont prévues à l’automne 2020).

La réalisation des œuvres, au départ ou non de « véritables » culottes ou slips, peut se faire dans le cadre d’ateliers, mais également sans passer par cette étape, bien que celle-ci enrichisse le processus de création individuel, les partages et la mobilisation autour de questions féministes. Les ateliers sont animés en amont des expositions (à différents moments dans l’année) et, le plus souvent, également en leur cœur.

 

Il est possible de réaliser une pièce à plusieurs mains, voire de réaliser plusieurs pièces.

 

Historique

 

Du 25 au 28 septembre 2019, chez Pierre Papier Ciseaux (Saint-Gilles), ce projet a fait l’objet d’une première exposition rassemblant une septantaine de pièces ainsi que quelques soutiens-gorges, sous le titre « Soutifs alternatifs et Culottes parlottes » (dans le cadre du festival « Ramène ta culotte » organisé par Toestand). Les culottes ont été réalisées par des personnes entre 7 et 91 ans, avec ou sans expérience artistique préalable, revendiquant ou pas un engagement féministe. Des soutiens-gorges customisés ont également été exposés (accompagnement créatif par Oranne Mounition).

Chaque pièce exposée a touché par sa poésie, son humour, et/ou sa revendication. D'emblée, les thèmes abordés librement furent d'une incroyable variété : amour, sexualité, violence (y compris féminicides), handicap, menstruations, mutilations génitales féminines, genre/non-genre, abus, prostitution, environnement, enfance, maladie, plaisir… Certaines pièces, à première vue moins « revendicatrices », témoignent d’une « force esthétique » manifeste. L’ensemble, qui est traversé par la répétition de la même forme générale (celle d’une culotte), surprend par la richesse des sujets abordés tantôt sans tabou tantôt avec pudeur, mais également par la diversité des couleurs, des matières et des regards sur ce vêtement si commun.

Le dimanche 24 novembre, un atelier intergénérationnel « Culottes parlottes » a été animé dans le cadre des « 3 jours du NON » (ex-Game-Ovaires) co-organisé par Le Cargo X et la Maison des Cultures de Saint-Gilles.

 

Ateliers

Comme précisé plus haut, les ateliers et les expositions sont indépendants : il est possible de prendre part à un atelier, mais de ne pas exposer sa ou ses pièces réalisées, tout comme il est possible d’exposer sans participer à un atelier (des œuvres sur le thème de la culotte pourraient d’ailleurs avoir été créées il y a plusieurs mois ou années, dans un tout autre cadre).

Voici les dates des prochains ateliers déjà fixés, qui auront lieu dans mon espace-atelier Pierre Papier Ciseaux, à Saint-Gilles : vendredi 31 juillet 2020, de 18 à 22h ; vendredi 21 août 2020, de 18 à 22h ; vendredi 2 octobre 2020, de 18 à 21h ; samedi 31 octobre, de 14 à 18h.

Des ateliers peuvent être animés sur demande à d’autres moments et en d’autres lieux.

Le montant de participation pour un atelier est de 35€ TVAC, 45€/2 ateliers, 50€/3 ateliers. Si le coût est un frein, une réduction, un prix symbolique ou un troc sont possibles. Il suffit d’en parler ! Le prix demandé inclut l’accompagnement personnalisé (chaque projet est unique), du matériel créatif très diversifié (dont une culotte par personne) ainsi que des boissons. Les participant·e·s souhaitant réaliser une œuvre au départ d’une culotte ayant des caractéristiques spécifiques (forme, couleur, taille) sont invité·e·s à l’acquérir (les magasins de seconde main recèlent des merveilles à petits prix).

Chaque « œuvre culottée » reste la propriété de la personne qui l’a réalisée. Elle est mise à ma disposition avant les expositions (pour l’exposition de fin septembre 2020 : au plus tard le 3 septembre).

Le projet dispose d’une page Facebook spécifique. Vous y trouverez notamment des photos de certaines réalisations.

Prochaines expositions

Sous le titre « Les 100 Culottes », La Maison du Livre (Saint-Gilles) accueillera une seconde édition de l’exposition des Culottes parlottes, d’une plus grande ampleur par rapport à la première édition. Cette exposition aura lieu dans le cadre du Parcours d’Artistes de Saint-Gilles, du 25 septembre au 4 octobre 2020. Un atelier créatif sera proposé le 2 octobre, et de nouvelles œuvres intègreront l’exposition à partir du 3 octobre. Un atelier fanzine sera proposé par ailleurs, par une autre animatrice, à l’initiative de La Maison du Livre.

Dans la suite de 2020, une autre exposition se tiendra au Centre Culturel de Schaerbeek, rassemblant cette fois plus de 100 pièces. Elle débutera fin novembre, et sera ouverte pendant un mois environ. Un atelier sera proposé sur place. Les précisions suivront.

Chaque exposition reprend une liste sur laquelle figure les prénom et nom de chaque personne ayant réalisé une pièce (sauf souhait d’anonymat).

La participation aux expositions est gratuite. Une charte de participation est proposée aux personnes souhaitant prendre part au volet « expositions » du projet. Une aide au transport, au montage et/ou dans le cadre des permanences est la bienvenue, et sera organisée au coup par coup, avant chaque exposition.

 

Informations et inscription

Pour vous en savoir plus et/ou vous inscrire, contactez-moi !

Les oeuvres présentées ici sont signées respectivement Alyosha Karamazov, Isabelle Brauwers et Jacqueline. Qu'elles soient ici chaleureusement remerciées. Le projet dispose de sa propre page Facebook. Vous y trouverez des infos concernant ses dernières actualités, ainsi que d'autres photos.